Loading...
« Le jour où c'est arrivé, je buvais l'apéro avec une amie. On voit la photo de la petite et je dis « tiens, c'est près de chez mes parents » », raconte Alexan­dra. Jusqu'aux aveux de l'ancien mili­taire de 34 ans, celle-ci n'avait « aucun doute sur son inno­cence ». 

Comments

Leave a Reply