Loading...
Dans la nuit de jeudi à vendredi, deux soldats de la marine nationale ont perdu la vie dans l'opération qui a libéré quatre otages dont deux français enlevés au Bénin et retenus au Burkina Faso. 

Les deux victimes faisaient partie de l'unité la plus prestigieuse de l'armée française : le commando Hubert, le seul basé en méditerranée, à Saint-Mandrier-sur-Mer. 

La commune du Var est sous le choc après la mort de ses héros. 

Un hommage national sera rendu, mardi 14 mai, à la mémoire de Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello. Selon la mairie, un moment de recueillement avec les familles sera observé ce dimanche 12 mai, à l'église de Saint-Mandrier-sur-Mer. 

Comments

Leave a Reply